Accueil > SOCIÉTÉ > Citoyenneté/Solidarité > Journée mondiale du refus de la misère, passer de la déclaration à l’action (...)

Journée mondiale du refus de la misère, passer de la déclaration à l’action !

Article publié le jeudi 18 octobre 2018
  • Version imprimable

Cette année, le thème de la Journée mondiale du refus de la misère rappelle que la grande pauvreté est une violation des droits humains et que ceux-ci ne peuvent être effectifs sans la mobilisation de tous. C’est pourquoi il faut passer de la déclaration à l'action! 

La Journée mondiale du refus de la misère doit permettre au grand public d’entendre la parole des « personnes en situation de précarité et de pauvreté et de s’engager avec elles pour combattre la misère. » Écouter celles et ceux qui sont en situation de pauvreté permet de combattre les idées reçues qui se répandent sur les pauvres : "ils n'ont qu'à chercher du travail, ils ne veulent pas réélement s'en sortir..." Il s'agit donc de rendre visible les discriminations pour les faire reculer.

Comme le note l’Observatoire des inégalités «cinq millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté en France » et les plus jeunes sont le plus touchés par les situations de pauvreté.

Pour l’UNSA Éducation "l’École, non seulement peut mais doit agir! La façon dont un système éducatif fait, ou non, réussir les plus fragiles est le révélateur de la société que nous voulons : celle du tri et de la compétition ou celle de la solidarité et de la coopération".

La mobilisation de l’ensemble de la communauté éducative est donc nécessaire pour éradiquer la pauvreté.

Ressources

http://www.education.gouv.fr/cid61224/journee-mondiale-refus-misere.html

http://onpes.gouv.fr

https://www.unsa.org/Strategie-Pauvrete-une-etape-a-reussir.html

https://www.atd-quartmonde.fr/17oct2018/




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP