Accueil > ÉDUCATION > Bac-3/bac+3+5 > Lycée Blanquer : on en sait un peu plus suite au CSE du 12 avril (...)

Lycée Blanquer : on en sait un peu plus suite au CSE du 12 avril 2018

Article publié le vendredi 13 avril 2018
  • Version imprimable



La réforme du lycée général et technologique proposée par M. Blanquer prendra effet à la rentrée 2019 pour la classe de seconde générale et technologique et pour le niveau 1ère et en 2020 pour les terminales.


Voici les principaux changements qui se dessinent avec le projet actuel :

  • Classe de 2de GT


Les enseignements d’exploration disparaissent.


Les enseignements sont à présent répartis en deux catégories :
- les enseignements communs : obligatoires et identiques pour tous les élèves
- les enseignements optionnels facultatifs. Chaque élève pouvant choisir, parmi un panel proposé un enseignement optionnel général ou un enseignement optionnel technologique.


Les enseignements optionnels reprennent, grosso modo, les mêmes intitulés et les mêmes horaires que feu les enseignements d’exploration. Certains disparaissent toutefois (Informatique et création numérique, Littérature et société, Méthodes et pratiques scientifiques) ou voient leur horaire diminué (EPS).
A noter deux changements concernant les enseignements communs :
- Le statut des SES (Sciences économiques et sociales, 1 h 30), qui passe de celui d’enseignement d’exploration (presque obligatoire, puisque le choix était offert entre SES et PFEG) à celui d’enseignement commun (vraiment obligatoire pour tous les élèves),
- L’apparition d’un nouvel enseignement : les « Sciences numériques et technologique » (1 h 30), dont on ne sait pas encore quel sera son contenu.
L’horaire d’accompagnement personnalisé (AP), n’est plus fixé à 2 h hebdomadaires comme dans le texte précédent, mais selon les besoins des élèves. Il s’organisera avec les heures de marges d’autonomie figurant dans la dotation horaire allouée aux établissements.
L’AP, auparavant destiné au triple objectif de soutien, d’approfondissement et d’aide à l’orientation, doit se recentrer sur la maîtrise écrite et orale de la langue française, et les mathématiques. Une évaluation des compétences en début de seconde devant déterminer les besoins prioritaires des élèves.
Concernant le travail d’accompagnement à l’orientation, celui-ci est renommé de « Aide à l’orientation » (incluse dans l’AP) à « Accompagnement au choix de l’orientation », avec un horaire indicatif ; de 54 h annuelles (et toujours incluse dans l’AP). Cet horaire annoncé n’étant cependant pas financé. Donc à prendre sur la marge d’autonomie, qui passe de 10h30 à 12h par classe.

  • Le cycle terminal général


C’est la fin des séries ES, L et S, au profit d’enseignements de spécialités, au choix de l’élève, à raison de :
- Trois spécialités de 4h chacune en classe de 1ère
- Deux spécialités de 6h chacune en terminale.
Parmi les enseignements communs, apparaît&nbsp ; l’ « Enseignement scientifique » (précédemment proposé comme « Humanités scientifiques et numériques »), à raison de 2h hebdomadaires. Son contenu reste à préciser, d’autant qu’il regroupera à la fois les élèves ayant choisis des spécialités plutôt littéraires, plutôt économiques et scientifiques.
En plus des enseignements communs et des enseignements de spécialités, les élèves qui le souhaitent peuvent choisir des enseignements optionnels (2 maximum) parmi un panel proposé.
L’ « accompagnement au choix de l’orientation » est, comme en seconde, doté d’un horaire indicatif de 54 h annuelles, sans toutefois être financé dans la dotation allouée aux établissements.
La marge par classe diminue de 8h à 7h.

  • Le cycle terminal technologique


Celui-ci ne connaît pas de modifications en profondeur, les séries technologiques étant toujours au nombre de 6 : STI2D, STL, STD2A, STMG, ST2S et STHR.
Chaque série est identifiée par des enseignements de spécialités, dont le volume horaire et la dénomination évoluent selon les séries.
Comme en seconde et au cycle terminal général, apparaît l’ « accompagnement au choix de l’orientation » à raison de 54 h annuelles indicatives.
Les marges d’autonomie sont en baisse dans presque toutes les séries technologiques.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP