Accueil > ÉDUCATION > Recherche en éducation > Printemps de la Recherche en Education : les Espé à l’avant-garde (...)

Printemps de la Recherche en Education : les Espé à l’avant-garde !

Article publié le vendredi 30 mars 2018
  • Version imprimable

« Les Espé sont à l’avant-garde pour faire progresser le système éducatif », a dit le Ministre de l’Education Nationale au rendez-vous annuel de la Recherche en Espé. Attendu sur une réforme de la formation des enseignants, il est venu parler de la Recherche et du système éducatif en ouverture de ces journées du Réseau-Espé. Chaque sujet en son temps….

Stimuler la Recherche
Du point de vue du Ministre, les politiques publiques doivent s’appuyer sur un triptyque : Recherche-Comparaison Internationale-Expérience. Voilà pourquoi en matière de Recherche, il a mis en place un Conseil Scientifique. Il affirme vouloir redonner toute sa place aux sciences au sens général : sciences cognitives (psychologie et neurosciences), aux sciences de l’éducation, aux sciences disciplinaires. Aucune d’entre elles n’a de solutions miracles pour faire réussir les élèves. Les Espé doivent être au cœur de la pensée en éducation, leur point faible est pour l‘instant la faiblesse du nombre de publications à l’International, et leur point fort est leur capacité à articuler les savoirs entre Université et Education Nationale, c’est-à-dire les savoirs pratiques et les savoirs universitaires, en interdisciplinarité.
Un monopole de formation
Le Ministre constate une forme de monopole des Espé sur la formation initiale des enseignants, il appelle de ses vœux des progrès vers la formation continue. En mêlant les publics de formés et en poursuivant les partenariats avec les Rectorats, « la marge de progrès est considérable, il nous faut nous faire confiance » dit-il.


Ces journées ont fait la preuve de la qualité et de l’utilité des recherches collaboratives menées par les enseignants-chercheurs des Espé au cœur du réacteur de l’école, avec les enseignants, dans les classes. Il faut réussir à structurer un dialogue entre Espé et Rectorats pour diffuser ces travaux au plus près de l’activité des enseignants, vers eux-mêmes et vers les formateurs (conseillers pédagogiques, Inspecteurs).
L’Unsa Education prône le travail en équipe avec l’ensemble des acteurs éducatifs pour développer les compétences professionnelles tout au long des carrières : de l’enseignant-chercheur à l’Atsem de maternelle avec tous les autres métiers de l’éducation. En celà, les travaux exposés aux journées du printemps de la Recherche ont été fort intéressants, et réjouissants!


 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP