Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Égalité professionnelle : 1,2,3 partez !

Égalité professionnelle : 1,2,3 partez !

Article publié le mardi 23 janvier 2018
  • Version imprimable

Ce mardi 23 janvier, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a voté une résolution générale pour l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.

Une initiative que l’Unsa Éducation accueille favorablement.

L’égalité entre les femmes et les hommes est au cœur des valeurs de notre fédération et toutes les actions concrètes mises en place pour changer la donne sont une excellente nouvelle.

Rappelons que malgré la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes et le protocole d'accord relatif à l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique en mars 2013, beaucoup reste à faire.
Ainsi, les femmes dans la fonction publique ne sont pas épargnées par les discriminations.
L'écart global de rémunération entre les hommes et les femmes atteint plus de 19% dans le secteur public à compétences égales.
C'est certes mieux que dans le secteur privé mais cela reste trop.

Une femme est toujours pénalisée dans sa carrière et accède moins aux postes à responsabilité car la répartition des charges familiales lui incombe bien souvent, ce qui bloque ses perspectives d’avancement.

Une double peine pour les femmes qui se trouvent dans des situations plus précaires que les hommes en activité puis, plus tard, avec des pensions inférieures de plus de 40% par rapport à celles des hommes.

Passer par la loi est essentielle pour faire changer les mentalités mais des mesures concrètes doivent aussi être appliquées pour que la situation évolue réellement.

Notre fédération fait de l’égalité une exigence absolue et elle s’attache à la défendre dans tous les domaines, l’égalité salariale est donc une priorité. Cette résolution du CESE doit servir de base à un projet de loi que le gouvernement veut adopter cette année.

Mais pour cela, l'apprentissage de l'égalité entre les filles et les garçons doit également être une nécessité pour agir sur les stéréotypes quels qu’ils soient.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP