Accueil > PRESSE > Communiqués > Oui à un plan d’urgence contre les violences faites aux femmes (...)

Oui à un plan d’urgence contre les violences faites aux femmes !

Article publié le mercredi 8 novembre 2017
  • Version imprimable

"En France, toutes les sept minutes, une femme est violée ; tous les deux jours et demi, une femme meurt sous les coups de son compagnon ou ex- conjoint ; 220 000 femmes sont victimes chaque année de violences dans le couple."

Ces chiffres publiés en 2016 lors du lancement  5ème Plan (2017-2019) de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes, ont rappelé, encore une fois, la réalité insoutenable et inacceptable de la violence à l’égard des femmes.

L’UNSA Éducation rappelle que la lutte contre les violences doit être menée sans relâche!

C’est pourquoi elle relaie l’appel des 100 femmes pour un plan d’urgence contre les violences sexuelles.

Il est en effet urgent de passer à la vitesse supérieure en traduisant la politique de lutte contre les violences faites aux femmes par des actes et des moyens financiers à la hauteur des besoins.

L’UNSA Éducation réaffirme également que l'École a une obligation légale en matière d’éducation à l’égalité, de lutte contre les stéréotypes et le sexisme.

Elle réclame donc, une nouvelle fois, la généralisation de l’éducation à la sexualité, levier essentiel de la construction des jeunes en tant que citoyen.ne responsable.  L’éducation à l’égalité doit commencer dès le plus jeune âge, les stéréotypes sexistes se mettent en place très tôt dans la vie !

Pour l’UNSA Éducation, il est plus que temps que les pouvoirs politiques organisent et se donnent les moyens d’une offensive contre les violences et pour l’égalité !

L'UNSA Éducation appelle les collègues à soutenir la pétition : retrouvez ici l’appel pour un plan d’urgence contre les violences sexuelles.

Ivry sur Seine, le 8 novembre 2017




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP