Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Contractuels > Le congé de mobilité pour les contractuels

Le congé de mobilité pour les contractuels

Article publié le vendredi 16 juin 2017
  • Version imprimable

Les derniers résultats de notre baromètre UNSA des métiers de l’Éducation montrent que plus du tiers des contractuels souhaitent changer de métier dans les prochaines années.

 

Pour permettre d’exercer une mobilité dans la Fonction publique, quelques dispositifs sont prévus… L’UNSA vous les détaille.

Peu connu des collègues contractuels, il existe le congé de mobilité.

Ce congé est accessible aux contractuels en CDI. L’administration dont vous dépendez, peut vous l’accorder sous réserve des nécessités de service.

Concrètement, il s’agit d’un congé sans rémunération (vous êtes alors rémunéré par votre nouvelle administration) qui permet à l’agent contractuel de changer d’employeur et d’occuper de nouvelles fonctions sans perdre le bénéfice du CDI initial si la nouvelle fonction ne le satisfait pas. Le CDI est alors suspendu durant cette période.

Vous trouverez plus de détails sur les modalités et conditions d’octroi en vous reportant aux références ci-dessous.


Article 33-2 du décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels de l’État: http://bit.ly/2s8dYFo

Documents joints




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP