Accueil > DONNONS DE LA VOIX > Tous mobilisés contre le FN > Front national : des candidats aux législatives qui dérapent !

Front national : des candidats aux législatives qui dérapent !

Article publié le jeudi 8 juin 2017
  • Version imprimable

Le site d’information en ligne BuzzFeed est allé voir de plus près ce qu'écrivent les candidats du Front national aux législtaives sur leurs comptes sur les réseaux sociaux.

Il ressort de cette enquête que de nombreux comptes sont épinglés pour leurs propos racistes, antisémites, homophobes, complotistes, et islamophobes.

Ce sont bien les comptes de candidats qui briguent des circonscriptions et qui ont reçu, par conséquent, une validation de la part de la commission d’investiture du Front national.

Le secrétaire général du FN a tenté de justifier aux micros de radios ces propos abjectes en arguant « On ne peut pas, comme ça, sortir de leur contexte de tels propos. Faut regarder ce qui a été dit exactement ou ce qui a été relayé ».

De son côté, le sénateur- maire de Fréjus David Rachline a affirmé que, s'il y avait « des propos inacceptables avérés, ces gens-là ser(aient) (...) probablement exclus » du Front national.

Pourtant, certains ont déjà fait parler d’eux suite à des propos douteux… Marine Le Pen se voulait alors ferme et affirmait qu’ils ne pourraient être candidats aux législatives. Or, à ce jour, ils n'ont fait l'objet d'aucune procédure disciplinaire.

L’UNSA Éducation le répète le programme du FN est non seulement dangereux pour le « vivre ensemble » mais également inefficace socialement.

Elle appelle donc l’ensemble des sympathisants de l’UNSA Éducation à voter et à « voter sans haine », les 11 et 18 juin prochains.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP