Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Vous avez dit cybersexisme ?

Vous avez dit cybersexisme ?

Article publié le lundi 12 septembre 2016
  • Version imprimable

Le centre Hubertine Auclert, centre francilien pour l’égalité femmes-hommes, organise un événement, gratuit et ouvert à tout-e-s, consacré au cybersexisme ce mardi 27 septembre 2016.

Mais qu’est- ce que le cybersexisme?

Le centre Hubertine Auclert donne une définition très explicite de ce terme.

Le cybersexisme « désigne les comportements et propos sexistes sur les outils numériques : internet, réseaux sociaux, texto. Stéréotypes sur les filles et les garçons, injonctions concernant la sexualité, la manière de s’habiller, l’apparence physique ou le comportement : le sexisme instaure une hiérarchie entre les sexes et perpétue un système de domination des hommes sur les femmes. »

A cette définition les données du ministère de l’Éducation nationale et du centre Hubertine Auclert précisent les faits :

« - Les filles sont davantage victimes de cyberviolences (insultes via internet ou téléphone portable) : 17% de filles contre 11 % de garçons. 

-Dans la vie réelle, les filles sont davantage victimes des violences à caractère sexiste et sexuel : 7.5% de filles contre 5% de garçons déclarent avoir subi des violences à caractère sexuel.

- Les actes commis par les garçons envers les filles ont un caractère sexiste dans 37% des cas ; à l’inverse, les violences commises par les filles ont très rarement un caractère sexiste. » (Données du MEN)

« -Une adolescente sur 4 déclare avoir déjà été victime d’humiliations et de harcèlement en ligne concernant son attitude (notamment sur son apparence physique ou son comportement amoureux ou sexuel). 

-Les jeunes interrogés (97%) considèrent que c’est grave et ils sont 90 % à souhaiter intervenir.

-76% des jeunes ne savent pas comment réagir face à une situation de cybersexisme » (Données du centre Hubertine Auclert)

Alors qu’on estime que 9 adolescents sur 10 utilisent au moins un réseau social et que 23% des 13 à 24 ans sont inscrits sur plus de quatre réseaux sociaux, l’UNSA-Éducation insiste sur l’utilité de cet événement organisé par le centre Hubertine Auclert.

Éduquer, former pour lutter contre ces phénomènes est un nécessité!

LE CYBERSEXISME CHEZ LES ADOLESCENT-E-S (12-15 ANS)

le rapport et sa synthèse

 

SOURCES
- Source : Enquêtes de victimation et de climat scolaire, DEPP, novembre 2013 et 2014
- Source : Ipsos pour le Centre Hubertine Auclert  en partenariat avec la Région Île-de-France. Etude on line sur access panel Ipsos réalisée du 30 octobre au 4 novembre 2014
-Source (Credoc « La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française », 2013) et Médiamétrie




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP