Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Vers la fin de l’impunité des hommes politiques sur le harcèlement sexuel (...)

Vers la fin de l’impunité des hommes politiques sur le harcèlement sexuel ?

Article publié le mardi 10 mai 2016
  • Version imprimable

Le journal Libération a publié mardi 10 mai un nouvel appel, « Levons l’omerta », pour que l’impunité du harcèlement sexuel dans le monde politique cesse.

C’est bien d’un nouvel appel qu’il s’agit, puisqu’il y a un an exactement, en mai 2015, 40 femmes journalistes dénonçaient le sexisme dans le milieu politique. La tribune s’intitulait « Bas les pattes ! ».

L’appel publié aujourd’hui met le focus sur « la difficulté des femmes à parler de ce type de violence » dans le milieu politique et incite à ce que ces fait de harcèlement soient systématiquement dénoncés « pour que ce soit le comportement des hommes qui change et non celui des femmes qui s’adapte, pour que les choses bougent enfin et que l’impunité cesse, pour que la culpabilité change de camp, il faut parler. »

Pourtant…Pourtant, la loi du 6 Aout 2012 qui rétablit le délit de harcèlement sexuel avait été adoptée à l’unanimité par le parlement !

La publication de ce nouvel appel nous prouve une fois de plus que l’égalité femmes-hommes est un combat quotidien et qu’une véritable éducation à l’égalité dès le plus jeune âge est plus que jamais nécessaire.

L’UNSA Éducation a à plusieurs reprises salué les actions ou campagnes qui se mettent en place pour lutter contre le harcèlement sexiste autant à l’École que dans la rue.
 Elle continuera à défendre sans relâche l’égalité femmes-hommes.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP