Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Une convention pour les femmes dans le sport

Une convention pour les femmes dans le sport

Article publié le jeudi 22 janvier 2015
  • Version imprimable

Pascale Boistard, secrétaire d’État aux droits des femmes et Thierry Braillard, secrétaire d’État aux sports ont signé mercredi 21 janvier 2015 la déclaration de Brighton-Helsinki sur la place des femmes dans le monde du sport, qui s’inscrit dans la semaine des 24h du sport féminin impulsée par le CSA.

Cette convention internationale, poursuit plusieurs objectifs :

-Veiller à ce que toutes les femmes et les filles puissent accéder à des activités sportives
-Assurer aux femmes un environnement sûr pour la pratique du sport
-Encourager la participation des femmes dans le sport
-Assurer une meilleure représentation des femmes à tous les niveaux et dans tous les rôles du sport

Parmi les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs, Pascale Boistard a insisté sur l’importance de valoriser la pratique du sport auprès des adolescentes dès l’âge de 14 ans à l’école ou à l’extérieur.
Thierry Braillard entend, lui, développer le sport féminin à travers les infrastructures sportives, les organes dirigeants, la mixité des compétitions….

Le site « les nouvelles news », rapportait il y a peu que Le Monde, dans sa première version d’un article consacré aux évènements sportifs internationaux de 2015 n’évoquait que les sports masculins et avait, par exemple, totalement fait l’impasse sur la Coupe du monde féminine de football qui se déroulera au Canada du 6 juin au 5 juillet. Un exemple parmi d’autres.
Aucune femme dans le Top 10 des sportifs (au masculin !) préférés des français de l’Equipe magazine…Peu ou pas mises en valeur pendant l’année, comment s’en étonner ?

« Le sport offre aux femmes de fabuleuses possibilités de jouer un rôle dans la sphère publique, de s'affirmer tant sur le terrain que dans les postes de direction, de développer de nouvelles compétences », avait déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, lors de la 6e Conférence mondiale sur les femmes et le sport, organisée sous l'égide de l'UNESCO en 2014.

Espérons que cette convention, et surtout à travers elle, l’occasion d’aborder cette question, fera avancer les mentalités.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP