Accueil > CULTURE > Coups de coeur > Tënk : la plateforme de documentaires

Tënk : la plateforme de documentaires

Article publié le mardi 24 janvier 2017
  • Version imprimable

Tënk, en wolof sénégalais ça veut dire « résume-moi ta pensée », c’est ce mot choisi par une équipe de passionnés du documentaires d’auteurs qui va porter leur projet finalisé en SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif). La plateforme propose donc une sélection régulièrement renouvelée de films qui auparavant dormaient dans l’ombre, sur des étagères ou dans des disques durs, ces films qui n’étaient vus « qu’entre soi », dans les séances de festivals. Elle permet de les rendre accessibles à des personnes qui ignorent jusqu’à l’existence de ces œuvres et en cela elle invente des publics qui s’ignorent et ignorent tout du documentaire d’auteur.

Les objectifs de Tënk ? Ouvrir les fenêtres numériques pour laisser entrer la lumière des œuvres. Accueillir les mots et les films qui nous viennent du monde.
Les films disponibles sont rangés par catégorie (écologie, histoire et politique, brouillons d’un rêve, …) par durée et date de tournage. La plateforme fonctionne par abonnement (6 euros par mois ou 60 pour l’année).
« Les films que nous aimons font figure d’exception dans le flot des images qui traversent nos sociétés. S’ils montrent l’existant, le “réel“, ils revendiquent la subjectivité du regard, la diversité et l’infinie complexité des expériences. Le présent les habite, c’est même leur matière première, mais ils n’ont de cesse de l’inscrire dans le temps long, de le rétablir comme lendemain du passé et comme hier du lendemain. Ils nous instruisent, enfin, mais en faisant appel à notre intelligence du sensible, celle-là même que nous mobilisons face aux œuvres d’art. Ce sont des films qui nous invitent à penser. »
A découvrir nécessairement : vite par ici ! 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP