Accueil > ÉDUCATION > TOUS acteurs éducatifs, partout ET ENSEMBLE !

TOUS acteurs éducatifs, partout ET ENSEMBLE !

Article publié le mercredi 6 septembre 2017
  • Version imprimable

Pour l’Unsa Education, l’Education est une priorité nationale, un projet d’avenir pour la société. Elle nécessite de mobiliser ses différents acteurs et de les rassembler dans une politique globale. L’Ecole de la confiance, oui …MAIS … à construire dans la durée  en cohérence, complémentarité et respect de tous !

Tous co-éducables
Notre préalable éducatif s’appuie sur l’éducabilité de toutes et tous. Parce que tout ne se joue pas définitivement avant 3 ou 6 ans, l’acte éducatif a du sens auprès de tous les publics et la réussite de chacune et chacun est possible. C’est dans cette démarche d’ailleurs que prend sens la complémentarité éducative et la coéducation.

Reconnaître le rôle éducatif de tous les personnels, tous les métiers en complémentarité
Travailler en équipe dans les écoles, collèges, lycées, universités et reconnaître la complémentarité de tous les acteurs, c’est se donner les moyens d’éduquer dans une démarche globale. Chacun a son rôle pour encadrer les enfants et jeunes et viser  leur émancipation. Le rôle éducatif des BIATSS (personnels des bibliothèques, Ingénieurs, Administratifs, Techniques, Sociaux et santé), des animateurs, des agents territoriaux, et des AESH doit continuer d’être affirmé. TOUS et ENSEMBLE pour accompagner l’éducation.

L’Ecole n’est pas seule à éduquer
Porter le principe de coéducation, c’est reconnaître le rôle éducatif complémentaire entre les familles, l’Ecole, l’animation socio-culturelle, la culture, l’éducation populaire et les activités sportives. Le travail éducatif est divisé et pourtant il vise dans sa diversité le même objectif : former les futurs citoyens, émancipés et socialisés. Une politique éducative globale s’attache à faire du lien, forger un consensus autour de valeurs partagées.

Egalité des offres éducatives sur tous les territoires
Les Projets Educatifs De Territoire (PEDT) étaient en place, nombre d’entre eux le sont encore. Le retour possible à la semaine de 4 jours a fait vacillé l’offre éducative péri-scolaire, parfois même l'a fait disparaitre ou réduire drastiquement. Pour que les PEDT perdurent et s’installent durablement, leur mission de service public doit être affirmée. Elle requière la formation des acteurs, la concertation sur les contenus, leur évaluation, et une réflexion qui assure la cohérence des parcours des enfants et des jeunes.


L’Unsa Education, force de proposition, s’engage pour une société solidaire et éducative. Réaffirmons la nécessaire inscription des politiques d’éducation dans la durée et la cohérence, en appui sur l’expérience des acteurs éducatifs. Valorisons la professionnalité et l’engagement des personnels, aidons les à réfléchir et améliorer le système dans une perspective de développement professionnel.
 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP