Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Sexisme à l’école : et si cela se jouait avant 10 ans ?

Sexisme à l’école : et si cela se jouait avant 10 ans ?

Article publié le samedi 7 octobre 2017
  • Version imprimable

L’Unsa Éducation aborde régulièrement le sujet des stéréotypes de genre à l’école.

Lors d’un article en janvier dernier : L’intelligence n’a pas de sexe et pourtant…nous nous étions intéressés à une étude de la revue américaine Science.

Celle-ci montre que les filles dès six ans assimilent l’intelligence à une caractéristique masculine. Ce qui n’est pas le cas avant cet âge.
L’étude précise que ces stéréotypes pregnants perdurent à l’âge adulte et orientent d’une certaine manière les jeunes filles vers des voies moins valorisantes. Ils découragent les femmes à faire carrière.

Or, une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Adolescent Health et menée dans quinze pays, conforte cette idée et va même plus loin.

Intervenir avant l’adolescence !

L’étude laisse entendre que les stéréotypes de genre seraient intériorisés avant 10 ans par les enfants.
Commencer à les combattre à l’adolescence arriverait donc trop tard car ils agiraient sur la santé de jeunes (surtout les filles) fragilisés par des croyances sexistes solidement ancrées.

Pour l’UNSA Éducation, l’École doit être un levier puissant de l’égalité filles-garçons. Elle revendique une véritable action dès le plus jeune âge pour combattre les stéréotypes de genre.
 C'est bien dès l'école maternelle qu'il faut agir, puisque les stéréotypes sexués se mettent en place très tôt! Cela passe par une formation adaptée des pratiques pédagogiques débarrassées de tout sexisme.

Pour aller plus loin :
Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP