Accueil > EUROPE et MONDE > Brèves d’actu > Santé, sécurité dans l’éducation : bientôt des recommandations provenant des (...)

Santé, sécurité dans l’éducation : bientôt des recommandations provenant des syndicats d’éducation du CSEE

Article publié le vendredi 27 septembre 2013
  • Version imprimable

C'est le 3ème projet du CSEE qui s'intéresse à la santé et à la sécurité des professionnels de l'éducation. Ce dernier s'est particulièrement attaché à la relation "travail-vie de famille" et à la prévention des RPS en cette période d'austérité

Ce projet vise principalement à « renforcer la solidarité entre les syndicats des professionnels de l’éducation en Europe » et à promouvoir des lieux sains et sécurisés autant pour les professionnels de l’éducation que pour les élèves, en portant une attention particulière aux RPS

A l’issue d'une année de travail, le CSEE pourra proposer, à ses affiliés, un ensemble de recommandations concrètes et pratiques sur la façon de prévenir les RPS
Des lignes directrices seront rédigées à l’issue de cette conférence finale qui accueillera, à Madrid les 10 et 11 octobre prochain, 70 participants dont l'UNSA Education.

A cette occasion, l'UNSA Éducation y animera l'atelier «d'échange d'expériences où le SNPTES-Unsa y proposera son expertise sur le sujet en proposant un état des lieux des effets de la crise sur la santé et de sécurité des personnels travaillant à l’université

La conférence finale présentera les derniers résultats de l’enquête en ligne où 132 pays européens ont été consultés et 8 pays ont fait l'objet d'un entretien pour approfondir les questions ouvertes. L'UNSA Education, à cette occation a répondu en proposant une synthèse des informations obtenues des 4 syndicats SE-Unsa, SNPDEN-Unsa, A-et-I-Unsa et SNPTES-Unsa.

Résultats de l’enquête en ligne ici diapos 3, 9,10 parlantes ; pour la traduction, consultez le doc 1 "traduction française des diapos"

La profession enseignante est davantage exposée aux RPS que les autres professions, c'est ce qu'a déclaré Matthias Nübling du Freiburg research centre occupational and social medicine) lors de la conférence des pays du Nord et des PECO. Les RPS sont en constante évolution mais, concernant la profession enseignante, et ce en dépit d'une activité jugée intéressante et sûre, le risque de RPS est plus fort que dans les autres professions (cf. le Test ISO 10075-3, "burnout score")

Pour la France, l'enquête ne révèle pas d'unité dans les réponses ce qui invalide l'idée de synthèse ! L'enquête en ligne, pour la France, a été réalisée auprès des 8 syndicats affiliés au CSEE, dont l'UNSA Éducation. Cela étant, l’institut ISTAS (Espagne) chargé de l’enquête n’a pas pu présenter de grandes tendances pour notre pays tant les réponses proposées par les différents syndicats affiliés étaient contrastées. Les entretiens permettant d'approfondir les questions ouvertes n'ont pas donné davantage d'informations concordantes.

Il reste que pour chacun de ces 3 projets, l'UNSA Éducation a fait partie des groupes de pilotage et s'y est pleinement investie en faisant valoir les préoccupations des syndicats qu'elle représente et son point de vue souvent remarqué pour la façon concrète d'apporter des réponses aux questions posées

Pour aller plus loin, vous pouvez vous reporter au doc. 2 "réponses des 4 syndicats de l’UNSA Éducation" - Cela a permis de répondre, d'une seule voix, à l’enquête en ligne.

Documents joints




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP