Accueil > PRESSE > Communiqués > Retraite, loi Recherche Première rencontre...

Retraite, loi Recherche Première rencontre...

Article publié le vendredi 20 décembre 2019
  • Version imprimable

 

 



Retraite, loi Recherche
Première rencontre avec Frédérique VIDAL.


Suite à l’intervention le 11 décembre, au CESE, du Premier ministre sur les retraites, l’UNSA Éducation a été reçue par la ministre Frédérique Vidal le 12 décembre. C’est bien dans le cadre de la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) que sera travaillée à la fois la revalorisation et l’attractivité des métiers de l’ensemble des participants à la recherche : les chercheurs, les enseignants-chercheurs et les personnels BIATSS.


La ministre n’a pour le moment fait aucune annonce d’éléments chiffrés et précis sur les revalorisations à venir.
L’UNSA Éducation et ses syndicats insistent pour que la LPPR vienne bien revaloriser l’ensemble des personnels. Il faut également faire en sorte qu’aucun collègue ne soit perdant dans la réforme des retraites. Il est nécessaire de conjuguer des mesures indemnitaires et des restructurations de grilles pour les enseignants-chercheurs, les chercheurs, les ITRF et les ITA.
Nous avons demandé qu’un calendrier de travail et des propositions concrètes de revalorisation nous soit présentés le plus rapidement possible. Des réunions techniques seront programmées peut-être dès la semaine prochaine mais plus vraisemblablement début janvier.
Il est essentiel de donner de la visibilité à nos collègues qui attendent ces revalorisations. Il faut un plan pluriannuel clair.


L’UNSA Éducation a appelé à se mobiliser le 17 décembre pour exiger qu’il n’y ait pas de perdant·e·s dans la réforme des retraites.
Elle continuera d’agir dans la négociation et la mobilisation.



Ivry sur Seine, le 12 décembre 2019
Frédéric MARCHAND,
Secrétaire général de l’UNSA Éducation




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP