Accueil > EUROPE et MONDE > Hors de France > Responsables et solidaires face aux urgences sanitaires – commentaires au (...)

Responsables et solidaires face aux urgences sanitaires – commentaires au CHSCT AEFE du 21 avril

Article publié le jeudi 23 avril 2020
  • Version imprimable

Responsables et solidaires face aux urgences sanitaires – commentaires au CHSCT AEFE du 21 avril

  • Notre proposition syndicale pour traiter les urgences sanitaires:

L’UNSA Éducation soutient le principe d’un plan d’urgence sanitaire dans les 60, 70 pays à risque identifiés par les autorités diplomatiques. Les réponses médicales et hospitalières sont pour nous d’abord locales. Car nombre de pays disposent des moyens significatifs de détecter et de soigner dans de bonnes conditions les personnes touchées par le Covid. Les capacités hospitalières en France sont souvent saturées, les tests encore insuffisants et les moyens logistiques de rapatrier des personnels de l’AEFE dans l’hexagone contraints à l’heure où peu d’avions sont en capacité de voler.

Le respect du confinement et des gestes barrière sont la première des réponses pour les personnels de nos établissements.

Les urgences et les évacuations doivent relever de choix locaux, pris au niveau des établissements en rapport avec les Ambassades. Nous sommes vigilants à toute urgence individuelle qui nous serait signalée pour soutenir les évacuations quand elles sont nécessaires. Le rapatriement des personnels d’Haïti a constitué un précédent sanitaire pour notre organisation qui a pu accompagner et informer les collègues concernés.

  • Être un syndicat aux positionnements réalistes:

Dans un contexte difficile où chacun doit être responsable, nous avons refusé de nous associer aux avis portés par une autre organisation syndicale que la nôtre en CHSCT car nous jugeons peu opérationnel et absolument anxiogène de laisser penser aux collègues que des rapatriements généralisés vers la France pourraient être envisagés à ce stade.

  • L'UNSA Éducation au service de tous les personnels:

Il est pour nous profondément inégalitaire d’encourager au retrait les seuls enseignants ayant des enfants à charge. Quid de la continuité pédagogique dans ce contexte et de la cohésion des équipes?

  • Des valeurs syndicales qui ne sont pas à géométrie variable:

Ces avis ne correspondaient pas à nos valeurs, celles de solidarité et de responsabilité.

Nous poursuivons notre engagement syndical en assumant le langage de vérité qui vise à informer et renseigner les collègues et à se battre pour des avancées concrètes. Nous portons ces valeurs en temps normal comme en temps de crise et ne céderons à aucune pression démagogique dans le contexte actuel.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP