Accueil > ÉDUCATION > Des mots d’Éduc > Rentrée : ligne saturée !

Rentrée : ligne saturée !

Article publié le mercredi 5 septembre 2018
  • Version imprimable

Non mais allo, quoi ? Les media  ont saturé leurs publics du « téléphone portable interdit dans les écoles et collèges » pendant toute cette semaine de rentrée….Des journaux de 20 heures de TF1, France 2 et consorts aux fils d’actu des chaines d’information continue en passant par radios, presse papier et numérique... Pas un organe de presse n’a résisté à évoquer le sujet, de la brève à l’émission d’une heure, en passant par le micro-trottoir ou la parole aux auditeurs... Pas une oreille ou un œil ouverts sans tomber sur un commentaire sur cette fameuse loi « qui est très regardée par la presse étrangère aussi » s’enorgueillit le Ministre de l’Education Nationale, lors de récents tweets.

Et bien entendu, ce fut l’occasion de ne pas aller voir plus loin que le bout de son nez, pour se féliciter la plupart du temps de cette mesure qui apparaissait alors autant éducative, punitive que de prévention sanitaire ! Ils vont voir ce qu’ils vont voir tous ces adolescents accrochés à leurs écrans, en passant la porte de leurs établissements, on va les déconnecter, à force de loi, et on va les mettre face à des cahiers, livres et crayons, comme au bon vieux temps !
Et pourtant….. Les acteurs éducatifs que sont les chefs d’établissements, les inspecteurs, les CPE, les enseignants, savent bien que cette loi qui est censée interdire en fait autorise ! Elle autorise les usages pédagogiques, et personnels, c’est le règlement intérieur des établissements qui statue, et donc rien de très nouveau sous le soleil de rentrée !
« Art. L. 511-5. – L’utilisation d’un téléphone mobile ou de tout autre équipement terminal de communications électroniques par un élève est interdite dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges et pendant toute activité liée à l’enseignement qui se déroule à l’extérieur de leur enceinte, à l’exception des circonstances, notamment les usages pédagogiques, et des lieux dans lesquels le règlement intérieur l’autorise expressément. »
Car qui pourrait contester qu’un téléphone portable en 2018, c’est tout à la fois, un appareil photo, une caméra, un micro, un mini-ordinateur ? Et des usages pédagogiques, on peut en inventer à l’infini avec une telle technologie….. De l’apprentissage des usages d’internet à la photographie du tableau de la salle de cours pour finir de recopier à la maison, ou de l’enregistrement d’un exercice oral en cours de langue à l’utilisation de la vidéo en arts plastiques…..
Ce sont bien les équipes éducatives qui pourront définir dans leur règlement intérieur les usages qu’ils autorisent, alors pourquoi ne pas communiquer sur cet aspect de la loi ? C’est un acte de confiance, que de laisser décider ceux qui éduquent au quotidien, mais ce n’est pas l’angle de communication politique qui a été pris. Dommage! Mais les esprits progressistes auront compris que tout ceci n’est qu’affaire de bruit médiatique….


Lisez en complément l’avis du SE UNSA sur la question de la loi qui autorise, par ici ecoleetsociete.se-unsa.org




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP