Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Politiques publiques > Réforme territoriale : réponse de Najat VALLAUD-BELKACEM

Réforme territoriale :
réponse de Najat VALLAUD-BELKACEM

Article publié le jeudi 25 juin 2015
  • Version imprimable

La ministre de l'Éducation nationale, l'Enseignement supérieur et la Recherche a répondu au secrétaire général de l'UNSA Éducation. Il lui avait écrit en mai dernier afin de lui demander de porter la même attention à l'ensemble des personnels dans le cadre de la réforme territoriale. Il lui demandait également de cadrer et négocier les changements en cours.

Le courrier de la ministre

Dans sa réponse, la ministre rappelle son souhait "de proposer à la concertation avec l'ensemble des organisations syndicales représentatives une forme de "charte ministérielle de la mise en oeuvre de la réforme territoriale" qui précisera les garanties prévues pour les personnels quel que soit leur statut et quelles que soient les organisations académiques retenues".

L'UNSA Éducation va définir avec ses syndicats concernés ce que nous souhaitons absolument voir figurer dans cette charte. Nous participerons avec exigence à cette concertation afin d'apporter toutes les garanties nécessaires aux agents qui ne doivent pas subir cette réforme.

Nous allons également alerter la ministre sur la nécessité d'avoir également un véritable dialogue social de proximité sur les réorganisations qui se dessinent. Les discussions locales sont très variables et parfois inexistantes.
Les organisations syndicales doivent être informées et associées à la définition des organigrammes cibles qui se dessinent. L'UNSA Éducation n'acceptera pas que ces transitions importantes se fassent sans dialogue sérieux avec les représentants des personnels.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP