Accueil > PRESSE > Communiqués > Refondation de l’École : un vote qui engage !

Refondation de l’École : un vote qui engage !

Article publié le mardi 19 mars 2013
  • Version imprimable

Les députés viennent d’adopter la loi d’orientation et de programmation pour la Refondation de l’École de la République. Leurs amendements ont enrichi le texte proposé par le gouvernement, confortant le socle commun et la liaison école/collège, ouvrant l’intervention dans les ESPÉ à l’ensemble des acteurs de l’Éducation, valorisant la promotion de la santé.

Tout en continuant à regretter que la loi soit essentiellement consacrée à l’École et non à l’Éducation, au sens large, l’UNSA Éducation se félicite de ce vote qui engage la Nation. Il replace l’Éducation comme la priorité, et apporte les moyens de sa refondation.
En revanche, nous sommes déçus que la volonté politique ait manqué à la majorité pour supprimer les articles de la loi Carle qui imposent aux communes le financement –même hors de leurs communes- des écoles privées.
Pour autant, cette loi est une étape importante vers un modèle éducatif plus juste, plus accueillant et plus solidaire. La perspective d’une École bienveillante, qui tourne le dos à l’élitisme et à la concurrence, est ainsi ouverte.
Ce sont les personnels qui rendront concrète la Refondation de l’École. Celle-ci ne se fera pas sans prendre appui sur leur expertise ni sans leur mobilisation. Pour l’UNSA Éducation, après des années de stigmatisation, la reconnaissance de l’engagement de tous les professionnels de l’Éducation doit désormais passer des paroles aux actes.

Ivry-sur-Seine, le 19 mars 2013
Laurent Escure,
Secrétaire général de l’UNSA Éducation




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP