Accueil > ÉDUCATION > Éducation et territoires > Quatre clés pour comprendre les politiques municipales de jeunesse

Quatre clés pour comprendre les politiques municipales de jeunesse

Article publié le vendredi 12 juin 2015
  • Version imprimable

Lorsqu’on observe les politiques locales de jeunesse dans les villes moyennes, on constate qu’elles « sont pensées à travers un référentiel d’action publique particulier. Il est composé de quatre axes dont la présence dans l’intervention publique est variable en fonction des époques et des territoires: des approches transversales; des postures stratégiques des acteurs; des rapports multiples aux territoires; une place variable des jeunes dans les politiques locales. »

C’est cette analyse que proposent Marie Dumollard et Jean-Pierre Halter (chargée d’études et de recherche et chercheur associé à l’INJEP) dans le dernier numéro de le revue de l’Observatoire de la jeunesse JEUNESSES ÉTUDES ET SYNTHÈSES  (Numéro 26 - mai 2015) à retrouver sur le site de l’INJEP : http://www.injep.fr/IMG/pdf/JES26_bd.pdf .

Ainsi, les chercheurs montrent que les politiques de jeunesse locales se structurent  « successivement sur quatre axes récurrents de l’action publique locale menée en direction des jeunes : des approches transversales ; la posture stratégique des acteurs ; des rapports multiples au(x) territoire(s) ; une place variable des jeunes dans les politiques locales ». Leur étude permet également de « mettre en exergue des registres différenciés de chacun de ces quatre axes ».




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP