Accueil > SOCIÉTÉ > Laïcité > Priorité à l’École publique !

Priorité à l’École publique !

Article publié le lundi 8 septembre 2014
  • Version imprimable

Parce qu’elle est la seule École qui accueille tous les élèves, la seule qui garantit la liberté de conscience de chaque élève et notre cohésion sociale, pour l’UNSA Éducation l’École publique, laïque et gratuite doit être la priorité de l’État.


11 milliards et toujours plus de cadeaux pour le privé ça suffit !
Tout cumulé, ce sont au moins 11 milliards d’euros par an qui sont donnés aux écoles privées par l’État et les collectivités.
Ces dernières années l’enseignement privé a encore bénéficié de nouveaux avantages.
D’abord avec la Loi Carle qui oblige les maires à financer la scolarisation d’élèves dans un établissement privé hors commune alors même qu’il y a une école publique.
Ensuite avec l’article 67 de la Loi de la Refondation qui rend possible le versement direct aux écoles privés du fond d’amorçage destiné à financer les activités périscolaires dans le cadre de la réforme des rythmes.
A l’heure où l’on cherche à réduire les dépenses publiques, l’UNSA Éducation exige une orientation politique qui fasse clairement le choix de l’École publique, laïque et gratuite.


Pour la laïcité, pour l’Égalité la cohérence c’est le choix de l’École publique !
On ne peut pas vouloir refonder l’École de la République, remettre enfin la laïcité à sa juste place dans notre système éducatif (Charte de la laïcité, enseignement laïque de la morale…), rappeler la proximité de la bataille pour la liberté de conscience et celle pour l’Égalité (notamment Femme-Homme) … et continuer à financer ainsi et à ce point, les écoles privées avec l’argent de tous. D’autant qu’à plus de 95%, ces écoles sont des écoles catholiques dont les responsables ont été très clairement engagés contre les projets de loi progressistes concernant la famille ou l’Éducation à l’Égalité fille-garçon.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP