Accueil > PERSONNELS > Santé/Conditions de travail > Personnels de l’éducation nationale face au virus : quelques avancées

Personnels de l’éducation nationale face au virus : quelques avancées

Article publié le mardi 24 mars 2020
  • Version imprimable

Le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ministériel s’est réuni le vendredi 20 mars. Faisons  le  point  sur  les  mesures  prises  par  le ministère au fur et à mesure des annonces présidentielles qui impactent directement la santé et les conditions de travail des personnels

Accueil des enfants de soignants

Pour l’Unsa Éducation, cet accueil doit être effectué par des personnels volontaires uniquement et dans un cadre de travail sécurisé : conditions sanitaires optimales, rythme respectueux, aucune pression pour assurer la continuité pédagogique deleurs propres élèves. Le ministère travaille à un cadrage juridique pour préciser les contours de cette mission.

Rythme de travail

L’Unsa Éducation a demandé au ministère bienveillance et confiance envers les personnels qui accomplissent actuellement différentes missions : accueil des enfants de soignants,continuité pédagogique, école à la maison pour leurs propres enfants. Ces premiers jours de fermeture des écoles et desétablissements ont démontré le dévouement des collègues à assurer le maintien du contact avec les élèves et leurs familles. L’organisation du travail à distance qui ne peut être calquée sur le rythme scolaire  devra  cependant  être  rapidement travaillée afin de trouver un rythme soutenable sur le long terme et d’éviter épuisement et découragement tant chez les personnels que chez les élèves.

Sécurisation des plus précaires

Les personnels actuellement sous contrat à durée déterminée s’inquiètent pour leur avenir. Pour l’Unsa, ils doivent faire l’objet, et notamment les plus précaires, d’une vigilance particulière. Le ministère n’envisage pas de mettre fin aux contrats en cours brutalement et examinera les situations au cas par cas. De plus, l’Unsa a demandé que les budgets d’action sociale soient abondés en urgence afin de faire face aux demandes d’aide qui ne devraient pas tarder à affluer (prêt d’urgence, prêt à taux zéro, logements sociaux...)

Soutien psychologique

L’Unsa a demandé la pleine mobilisation du réseau Prévention,Aide, Suivi (PAS) de la MGEN afin d’aider les collègues pendant cette période de confinement. N’hésitez pas, adhérents à la MGEN ou non, à composer le numéro vert si vous avez besoin de soutien : 0805 500 005

Jours de carence

À la demande de l’Unsa, soucieuse dès le début de la crise de ne pas pénaliser davantage les personnes atteintes du Covid-19, les jours de  carence sont dorénavant  suspendus  pour  tous, salariés et agents publics malades. Enfin, quelle que soit la situation, le salaire intégral (incluant  primes et indemnités) est  maintenu.

L’Unsa Éducation apporte tout son soutien aux personnels de l’Éducation nationale mobilisés quotidiennement pendant cette période difficile et inédite.

 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP