Accueil > EUROPE et MONDE > Brèves d’actu > Pas complices des persécutions dans l’enseignement supérieur turc

Pas complices des persécutions dans l’enseignement supérieur turc

Article publié le mardi 13 juin 2017
  • Version imprimable

La situation des droits fondamentaux en Turquie ne cesse de se détériorer depuis la tentative de coup d’Etat avortée en juillet 2016. Sous l’état d’urgence instauré et maintenu dans tout le pays le pouvoir gouverne par décrets-lois sans recours possible. Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, les autorités procèdent à des purges et licenciements gigantesques, dont des dizaines de milliers d’enseignants et plus de 5000 universitaires.Suite




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP