Accueil > PERSONNELS > Rémunérations-Carrières > Négociation Fonction publique : méthode pas encore au point...

Négociation Fonction publique : méthode pas encore au point...

Article publié le mercredi 12 mars 2014
  • Version imprimable

La réunion conclusive devant définir la méthode pour la négociation sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations n’a pas abouti. Pour l’UNSA Fonction publique, l’urgence est de répondre à la question salariale.

À l’ouver­ture de la réunion, l’UNSA a pris acte du cour­rier adressé par le Premier minis­tre rap­pe­lant son atta­che­ment à une fonc­tion publi­que de car­rière et pre­nant l’enga­ge­ment de ne pas geler les avan­ce­ments. Cette lettre répond à la demande qu’elle avait for­mu­lée.

L’UNSA a fait valoir les atten­tes des per­son­nels, tout par­ti­cu­liè­re­ment sur les rému­né­ra­tions. Conformément aux accords de Bercy de 2008, des négo­cia­tions doi­vent s’ouvrir, sans délai, sur la ques­tion sala­riale et ce, indé­pen­dam­ment de la réforme du statut, des grilles et des rému­né­ra­tions qui relève d’une négo­cia­tion sur le long terme.

La réunion «calendrier/méthode» de la négociation (qui doit s'ouvrir en mai 2014) n'a pas abouti. Des clarifications sont encore nécessaires pour une prochaine réunion, mais l'UNSA Fonction publique a bien rappelé qu'il y avait deux chantiers séparés :

  • ce qui concerne l'architecture de la Fonction publique et, par voie de conséquence, la construction des grilles indiciaires et des rémunérations;
  • ce qui concerne l'évolution de la valeur du point d'indice.

Lire l'article du site de l'UNSA Fonction publique avec la déclaration de Guy Barbier, secrétaire général de l'UNSA FP.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP