Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Ne plus se taire face à l’homophobie ordinaire

Ne plus se taire face à l’homophobie ordinaire

Article publié le vendredi 19 septembre 2014
  • Version imprimable

Le 16 septembre, l’association SOS Homophobie, a lancé, à l’occasion de ses 20 ans d’existence, une grande campagne d’information et de promotion de son service d’écoute. Cette campagne avait été initiée par le ministère de la Jeunesse, de la Ville, des Sports et des Droits des femmes (il était alors ainsi constitué).

 

Depuis 20 ans, les témoignages n’ont cessé d’augmenter et l’on note même une certaine libération inquiétante, de la parole homophobe. Ce fut le cas, en particulier lors des débats sur le mariage pour tous.
 

Le but de cette campagne est de caractériser l’homophobie ordinaire subie par divers publics et en particulier par les jeunes et les femmes.
Des outils de campagne sont mis en place à cet effet.

 

L’UNSA Éducation s’est engagée à relayer cette campagne.
Vous en trouverez tous les éléments ici




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP