Accueil > ÉDITOS > Mal à l’Europe et honte pour mon pays.

Mal à l’Europe et honte pour mon pays.

Article publié le dimanche 25 mai 2014
  • Version imprimable

Les résultats des élections européennes viennent de tomber. La vague extrémiste est puissante dans tous les pays et les nationaux-populistes arrivent largement en tête en France. Ce soir, j’ai mal à l’Europe et honte pour mon pays.

Mal à l’Europe car ces élections sont d’abord la victoire de ceux qui n’en veulent pas. Mal à l’Europe car cette chance historique d’inverser son cours libéral et d’accélérer la mise en place d’une zone de l’excellence sociale et environnementale, s’éloigne encore.

Honte pour mon pays car ces résultats confirment la montée des haines, du rejet, du repli sur soi, des égoïsmes dans la France des droits de l’Homme et du Citoyen. Honte pour mon pays d’aller ainsi à rebours de l’histoire vers des zones sombres et dangereuses pour les droits et les libertés. Honte pour mon pays  car les dérapages  des extrémistes — militants des « manifs pour tous » et autres « bonnets rouges »—  n’étaient que l’écume visible d’un mal profond qui gangrène notre pacte républicain.

Le temps du sursaut et de la contre-offensive s’ouvre ce soir. L’UNSA Éducation, à sa place, y contribuera. Notre implication dans ce combat n’aura d’égale que notre volonté de permettre à nos enfants d’être, demain, fiers de leurs pays et fiers de l’Europe.

Laurent Escure
Secrétaire général de l’UNSA Éducation




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP