Accueil > ÉDUCATION > Le service national universel : c’est quoi ?

Le service national universel : c’est quoi ?

Article publié le mardi 23 octobre 2018
  • Version imprimable

Environ 3000 jeunes volontaires seront appelés dès le mois de juin pour partciper à la phase test du service national universel. C'est mercredi 16 janvier que Gabriel ATTAL, a précisé la mise en oeuvre de ce qui est une promesse phare d'Emmanuel Macron.

Dans un entretien, le secrétaire d'état en charge du dossier a précisé ce qui attend les jeunes de 16 ans dans les 13 départments pilotes. Chant de la Marseilleise, ateliers sur les valeurs républicaines, uniforme, courses d'orientation...

Pour mieux comprendre ce qu'il nomme "moment de communion républicaine", retour sur les grandes lignes du dispositif annoncées au Conseil des Ministre de juin dernier. 

Le service national universel c’est un dispositif en deux phases.

La première est obligatoire

1 mois après la classe de 3ème.Elle s’adresse à toutes les filles et les garçons aux alentours de 16 ans y compris celles et ceux en situation de handicap, soit environ 750 000 jeunes.

Que vont-ils faire ?

15 jours d’intégration avec hébergement, pour réfléchir à la notion d’engagement et de citoyenneté, se former à des notions de sécurité civile et apprendre les premiers secours, procéder à des bilans santé, illettrisme, décrochage…

15 jours plus personnalisés par groupes, sans hébergement, pour faire l’expérience d’un projet d’engagement, notamment dans des associations, choisies par les jeunes.

5 domaines privilégiés sont mis en avant par le gouvernement
Aide à la personne, sanitaire et social et humanitaire
Environnement et développement durable
Culture, numérique et mémoire
Défense et sécurité
Tutorat et Education

La deuxième phase est facultative
Elle doit permettre un engagement complémentaire de 3 à 12 mois pour tous ceux qui le souhaitent : civil ou militaire, intégrant les volontariats existants (en particulier le service civique, qui sera encore étendu) et des propositions nouvelles, encouragé par des incitations financières accordées aux jeunes.

 

Un projet donc, qui pour l'UNSA reste à clarifier !

Service national universel : la consultation est lancée
Service national universel : l’UNSA Éducation alerte le COJ

Service national universel : l’UNSA Éducation reçue par Gabril Attal

 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP