Accueil > CULTURE > Questions de Culture > Le musée pour tous

Le musée pour tous

Article publié le mercredi 14 décembre 2016
  • Version imprimable

Favoriser l’accès à la culture du plus grand nombre, rendre le musée plus proche, plus accueillant : tels sont les enjeux de la démocratisation culturelle. Un réseau de structures culturelles de la région parisienne a mutualisé des pratiques de médiations adaptées en direction des personnes peu habituées à les fréquenter et proposent des dispositifs d'accompagnement à la visite.

Des sessions de sensibilisation intitulées « Rencontres du champ social », s’adressent aux travailleurs sociaux, éducateurs, bénévoles, formateurs, animateurs intervenant dans les domaines de l’insertion, de l'apprentissage du français (alphabétisation, ASL et FLE), du judiciaire, du soutien scolaire, de l’aide alimentaire, des sorties culturelles.

Une session dure une journée et permet ensuite de pouvoir piloter un groupe, préparer une visite autonome ou savoir quelle demande spécifique adresser à un guide conférencier. La formation proposée est interactive et demande aux participants d’échanger et de construire ensemble les outils à utiliser avec les groupes. Au Louvre, par exemple, la réflexion porte d’abord sur l’espace muséal avant d’aller à la rencontre des œuvres. Quelles impressions générales sur l’accueil sous la pyramide ? Quels éléments de langage écrit et oral faut-il maîtriser ? Quelles situations de communication vont s’ouvrir (demander une information, déposer un sac à la consigne, trouver une galerie …) ? Les participants sont invités à construire des activités à proposer à leurs publics non familiers des musées, en amont de la visite (repérage sur plan) et pendant la visite puis à échanger entre eux. Coopération, interactivité, mise en situation. Une démarche similaire est ensuite suivie pour s’interroger devant des œuvres, en privilégiant celles qui ne sont pas prises d’assaut par la masse des touristes. Car au Louvre, 85% des visiteurs se concentrent sur 25% des espaces, ce qui laisse de nombreux espaces tranquilles et néanmoins passionnants.

Les sessions se déroulent toute l’année une fois par mois, sont gratuites car soutenues par des fondations d’entreprise (comme la fondation RATP), le calendrier à retrouver :ICI

 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP