Accueil > ÉDUCATION > Le CSE concrétise le Conseil de la vie collégienne

Le CSE concrétise le Conseil de la vie collégienne

Article publié le vendredi 1er juillet 2016
  • Version imprimable

La mise en place des CVC s’inscrit dans les onze mesures pour une grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République annoncées par la Ministre en janvier 2015. Depuis plus d’un an, ce sont de nombreuses expérimentations qui ont vu le jour dans les académies.

Le projet de décret présenté le 30 juin 2016 pour créer officiellement et donc généraliser les CVC, a été très majoritairement soutenu par le CSE.

Une concrétisation par la souplesse

Que ce soit au niveau de sa composition ou de ses attributions, la souplesse retenue par le texte est une reconnaissance du travail et des initiatives déjà engagés par de nombreuses équipes.

Mis en avant dans le rapport d’Anne-Lise DUFOUR TONINI, « Pour un acte II de la vie lycéenne », c’est en 2013 que le Ministère a fait part d’un cadre national pour promouvoir les conseils pour la vie collégienne.
Par bassins, puis par académies… cette nouvelle instance est née progressivement. Il est clair que l’une des clés de ce développement repose sur les marges de manœuvre larges, et les possibles qu’elles permettent de créer.
L’UNSA Éducation salue cette confiance qui est faite aux acteurs de terrain et aux élèves eux-mêmes.

Un enjeu de taille

Entre le conseil de classe où les délégués ne peuvent pas faire le point sur leur conditions de vie au collège, et le conseil d’administration intimidant bon nombre d’élèves car il est pour eux, le lieu des « sujets sérieux », il y a bien l’assemblée générale des délégués… Un moment pour réunir et faire travailler ensemble tous les délégués de classe d’un établissement.

Oui des instances il y en a, mais l’école n’est toujours pas le lieu de l’apprentissage de la démocratie, et encore moins le lieu où ‘on l’exerce. L’ambition du CVC est de rendre les collégiens acteurs de la vie de leur établissement et d’être force de proposition.

Pour l’UNSA Éducation, si le CVC est un outil au service de la citoyenneté collégienne, il peut et doit aussi jouer un rôle important dans la gouvernance des collèges.
Climat scolaire, restauration, parcours citoyen, organisation du temps scolaire… les sujets d’échanges et de dialogues sont nombreux et vastes. Ils sont des leviers afin d’inclure les élèves - et pourquoi pas de les suivre - dans la réflexion en faveur d’une réussite éducative de toutes et tous.

Notre Fédération va suivre avec attention la mise en œuvre de ces CVC, l’investissement citoyen des élèves, le développement du sentiment d’appartenance au collège, l’appropriation par les équipes…
En effet, l’enjeu est de taille, c’est de relever le défi d’une démocratie active et vivante qui s’apprend et surtout s’exerce dès le plus jeune âge.

 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP