Accueil > SOCIÉTÉ > Laïcité > Le CNAL exige l’ouverture d’un collège public à Beaupréau

Le CNAL exige l’ouverture d’un collège public à Beaupréau

Article publié le mercredi 19 novembre 2014
  • Version imprimable

Depuis plus de trente ans, les habitants du Maine-et-Loire demandent l’ouverture d’un collège et d’un lycée publics dans le canton de Beaupréau. En septembre 2015, seul le lycée ouvrira ses portes, car le Conseil général du Maine-et-Loire a décidé de modifier la carte scolaire pour empêcher l’ouverture du collège public, favorisant ainsi l’enseignement privé catholique.

Actuellement, malgré l’évidence de la poussée démographique, les 12 communes et les 30 000 habitants du canton de Beaupréau ne disposent d’aucun collège public, alors que trois collèges privés y drainent la population scolaire.

Le CNAL dénonce les manipulations partisanes du Conseil général du Maine-et-Loire qui privent ainsi les familles du libre choix de leur école. Il rappelle que « l’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’État », fût-il décentralisé.

La refondation de l’École de la République passe par la continuité du service public d’éducation sur l’ensemble du territoire, afin d’assurer, comme le voulait Jean Jaurès, « l’entière et nécessaire liberté de toutes les consciences, de toutes les croyances ».

Le CNAL demande donc Madame la Ministre de l’Éducation nationale d’intervenir de toute urgence et d’ordonner la création de ce collège, comme le permet l’article L211-3 du Code de l’Éducation.

Paris, le 17 novembre 2014

Celine Rigo

Secrétaire générale du CNAL
 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP