Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Lancement de la « Fondation Égalité-Mixité »

Lancement de la « Fondation Égalité-Mixité »

Article publié le mardi 8 juillet 2014
  • Version imprimable

Aujourd’hui, seuls 12 % des Français travaillent dans une filière mixte, c’est-à-dire qu’ils exercent un métier dans lequel on compte au moins 40% de salariés des deux sexes. Plus de la moitié des femmes se regroupent dans 12 familles professionnelles sur 87.

Au début de l’année, le gouvernement avait déclaré 2014 « année pour la mixité professionnelle » avec un objectif chiffré : faire passer de 12% à un tiers la part des métiers mixtes.
En mars dernier, Najat Vallaud Belkacem avait lancé une plateforme nationale d’action pour la mixité des métiers qui portait sur l’orientation scolaire et professionnelle, sur la révision des classifications des métiers, sur la mobilisation du levier de la commande publique et sur l’amélioration de l’articulation vie professionnelle-vie privée (voir art. 1086 du 21 mars).

Un travail sur les représentations des métiers, les mentalités et les préjugés était un corolaire indispensable.
C’est dans ce but qu’est née, le 2 juillet dernier, la Fondation Égalité-Mixité, soutenue par le ministère des droits des femmes.
Des entreprises comme, AXA, GDF-SUEZ, Michelin, Orange en sont membres. La campagne sera lancée le 16 juillet à travers des vidéos mettant en avant des femmes bouchères ou mécaniciennes et des hommes assistants maternels, par exemple.

De la volonté à la réalité, il faudra sans doute accepter de laisser du temps au temps. Mais toutes les opérations luttant contre les stéréotypes de genre, à quelque niveau qu’elles soient sont à saluer.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP