Accueil > CULTURE > Coups de coeur > La valise mexicaine

La valise mexicaine

Article publié le vendredi 20 septembre 2013
  • Version imprimable

 

Robert Capa, Gerda Taro et Chim, avec leur impressionnante couverture de la guerre espagnole, inventèrent la photographie de guerre moderne. On connaît les clichés de Chim datant de 1936, saisissant, lors d'un meeting, une mère allaitant son enfant telle une Madone mais d'autres sont restés dans l'ombre de nombreuses années.

Ces clichés se trouvaient dans cette "valise mexicaine" au milieu de 4 500 négatifs. En 1940, Robert Capa confia une valise entière de négatifs et de documents à l'un de ses amis. Cette valise passa ensuite dans les mains d'un ancien combattant et disparut jusqu'en 2008.

C'est un pan de l'histoire qui fut alors retrouvé. Il faut voir ces clichés peu connus de La Pasionaria ou encore, des regulares indigenas, ces Marocains recrutés pour combattre du côté des franquistes contre les républicains. C'est un document exceptionnel qui retrace la guerre civile espagnole à Madrid, Teruel pour finir dans les camps d'internement.

La Valise mexicaine, Les négatifs retrouvés de la guerre civile espagnole, sous la direction de Cynthia Young, 2 volumes, Actes Sud, 2011, 85 €




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP