Accueil > DONNONS DE LA VOIX > Nos 25 exigences pour l’Éducation > La coéducation : parce qu’ils ne sont pas que des élèves

La coéducation : parce qu’ils ne sont pas que des élèves

Article publié le mardi 14 février 2017
  • Version imprimable

Vous, enseignant, éducateur, vous êtes le seul adulte avec un groupe d'enfants, d'adolescents, mais vous n’êtes pas seul responsable de leur réussite. L’éducation du jeune citoyen se construit en équipe, avec de nombreux acteurs.

C’est pourquoi dans le cadre de la campagne électorale, l’UNSA Éducation fait de la coéducation une de ses exigences.
- Le temps scolaire ne représente qu’une partie de la vie de l’enfant, de l’adolescent. Les temps familiaux, de loisirs, de jeux, de sport, occupent également des places importantes. Ils constituent des temps éducatifs.
- Une démarche de coéducation reconnait le rôle éducatif de chacun : parents, éducateurs, enseignants, personnels santé-sociaux, personnels administratifs….
- La coéducation demande une connaissance mutuelle, des échanges réguliers, des temps de formation commune, des temps de coordination et de concertation.
- Le projet éducatif de territoire (PEDT) permet d’harmoniser les temps de l’enfant. Il nait d’une volonté politique, il vit de la coopération entre les différents acteurs éducatifs.
C’est un changement profond de la politique d’éducation fixée par l’État, il faut l’accompagner pour poursuivre sa mise en œuvre. Parce que la coéducation est au cœur de vos préoccupations et des enjeux d’avenir de l’Éducation, l’UNSA Éducation en fait une de ses exigences.

Pour approfondir cette réflexion, nos articles thématiques :

Défis des politiques éducatives de territoire

Un exemple associatif de pratiques coéducatives.

Nos 25 exigences pour l'Éducation




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP