Accueil > SOCIÉTÉ > Citoyenneté/Solidarité > La Cimade dénonce dans son état des lieux en matière d’accueil des migrants "la (...)

La Cimade dénonce dans son état des lieux en matière d’accueil des migrants "la continuité de la politique répressive"

Article publié le jeudi 22 mai 2014
  • Version imprimable

La Cimade (Comité Inter-Mouvements Auprès Des Évacués), association de solidarité avec les migrants, a publié le 13 mai un état des lieux en matière d'accueil des migrants. Elle y dresse le bilan politique de François Hollande des deux premières années de quinquennat dans ce domaine.

La Cimade regrette les promesses non tenues du Président. Elle salue toutefois les mesures prises pour améliorer le sort des étudiants étrangers, mettre fin à la franchise AME (Aide médicale d’État) et au délit de solidarité, faciliter les possibilités de régularisation principalement de parents d’enfants scolarisés mais dénonce le report des projets de loi sur le système d’asile et l’accès au séjour. La Cimade espérait également « une rupture radicale dans les discours sur l’immigration ».

Pour la Cimade,« le choix d’une politique d’asile et d’immigration est un choix de société », cela demande donc « un changement d'ampleur, et surtout, une révolution de la pensée ».

Le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve vient d'annoncer que les deux projets de loi sur l'immigration et sur l'asile seront présentés en conseil des ministres à la fin du mois de juin 2014.

Synthèse migrations, état des lieux 2014




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP