Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Loi de transformation de la Fonction publique : son application, ses (...) > L’entêtement du gouvernement passe mal

L’entêtement du gouvernement passe mal

Article publié le mercredi 20 juin 2018
  • Version imprimable

L’UNSA et 7 autres organisations syndicales ont décidé de quitter la séance d’ouverture du 4ème chantier de concertation sur la mobilité et plans de départ, présidée par le Secrétaire d’État, qui devait se tenir le 19 juin 2018.

Avant cela une déclaration commune a été lue cliquer ici.

Pourquoi?

Il s’agissait de montrer au gouvernement le désaccord des syndicats sur ses choix et ses pratiques actuelles : rendez-vous salarial du 18 juin manqué (Voir article), modification du statut de la Fonction publique par amendements déposés à la dernière minute sans aucune concertation préalable, communication sur la Fonction publique au conseil des ministres sur des sujets en cours de concertation...

Ces manières de faire nuisent gravement au dialogue social et au final aux agents publics.

C'en est assez...

L’UNSA demande au gouvernement de réviser sa méthode et de pratiquer enfin un véritable dialogue social respectueux avec, entre autres, un agenda social davantage étalé dans le temps. Les sujets sur la table sont d'importance et ne doivent pas être survolés en 2 ou 3 réunions. Les agents publics et de l'avenir de nos services publics méritent mieux




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP