Accueil > PERSONNELS > Santé/Conditions de travail > L’UNSA Fonction publique demande la création d’un CHSCT central des (...)

L’UNSA Fonction publique demande la création d’un CHSCT central des DDI

Article publié le lundi 7 octobre 2013
  • Version imprimable

Hygiène, sécurité, conditions de travail et risques psycho-sociaux : pour l’UNSA, un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) central des directions départementales interministérielles (DDI) doit être constitué.

Dans un courrier au secrétaire général du Gouvernement daté du 1er octobre, Guy Barbier, secrétaire général de l’UNSA Fonction publique, a rappelé l’accroissement des risques psycho-sociaux auxquels sont soumis les agents affectés dans les DDI  (directions départementales interministérielles*), qui ont subi des restructurations de service brutales liées à la RéATE** et demeurent confrontés à des conditions de travail particulièrement difficiles compte tenu de la baisse des moyens et des suppressions de postes.

Il existe déjà un comité technique central des DDI placé auprès du secrétaire général du Gouvernement (SGG). La création d'un CHSCT central des DDI est donc, comme le revendique l'UNSA, parfaitement possible.

En lire plus sur le site de l'UNSA Fonction publique.

* Les DDI ont ainsi absorbé les anciennes directions départementales de la Jeunesse et des Sports.

** RéATE : réforme de l'administration territoriale de l'État (préfiguration puis élément de la Revue générale des politiques publiques ou RGPP).




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP