Accueil > SOCIÉTÉ > Citoyenneté/Solidarité > L’ONPES révèle le revenu minimum pour vivre décemment en France

L’ONPES révèle le revenu minimum pour vivre décemment en France

Article publié le lundi 9 mars 2015
  • Version imprimable

L’Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale (ONPES) a publié une étude qui utilise une nouvelle méthode  permettant d’évaluer le revenu minimum pour vivre décemment. Menée  auprès de ménages français de tous niveaux sociaux, elle a permis d’identifier quelles  ressources étaient suffisantes pour faire face aux dépenses de la vie quotidienne (logement, alimentation…) mais aussi de la vie sociale(activités culturelles et sportives…) Pour un couple avec deux enfants disposant d’un logement dans le parc social le budget de référence est de 3284€, pour une famille monoparentale dans le privée 2830€. L’intérêt de cette méthode est qu’elle révèle d’autres données intéressantes comme le renoncement a certains biens et services jugés nécessaires pour vivre décemment  faute de ressources suffisantes, par manque de soutiens familiaux ou de voisinage ou par indisponibilité du service. Logiquement les familles monoparentales et les retraités sont le plus concernés par ces  restrictions. Mais cela  concerne également des ménages qui se ne sont pas pauvres au sens  de pauvreté monétaire, indicateur habituel de référence.Cela impacte leur capacité à occuper leur place dans la vie sociale.
Ce nouvel outil s'il était utilisé permettrait « une meilleure connaissance de la pauvreté monétaire , d’approfondir  la notion d’exclusion sociale, un regard complémentaire  pour la lutte contre pauvreté et l’exclusion sociale »
Ce travail prend place dans le cadre de l’élaboration de références communes pour un revenu minimum au niveau européen.

lire l'étude




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP