Accueil > DONNONS DE LA VOIX > Nos 25 exigences pour l’Éducation > Il faut redonner la priorité à l’École publique laïque et gratuite

Il faut redonner la priorité à l’École publique laïque et gratuite

Article publié le lundi 27 février 2017
  • Version imprimable

Pour l'UNSA Éducation la seule école libre est l’École publique laïque et gratuite qui scolarise sans critère de sélection (confessionnel, revenus, sexe ,...).

Redonner la priorité à cette École c'est travailler au renforcement du vivre ensemble et combattre toutes les dérives communautaristes.

L' UNSA Éducation s'engage pour l'abrogation de toutes les lois et dispositions administratives qui cherchent à affaiblir l’École publique au profit de l'Enseignement privé.

La règle non écrite datant de 1985 qui prévoit que 20% du budget de l’Éducation Nationale va à l'enseignement privé sous contrat, les 80% allant à l'école publique.

Aujourd'hui, surfant sur une légère augmentation des demandes d'inscription dans les établissements sous contrat (essentiellement catholique), certains demandent un assouplissement de cette règle sans aucune contre partie.

Aujourd'hui comme hier, l’École publique laïque et gratuite scolarise tous les enfants sans aucune distinction tandis que l'Enseignement privé sous contrat peut par différents procédés « choisir » quel élève il accepte et quel élève il refuse !

Cette sélection plus ou moins cachée lui permet d'ancrer dans la mémoire collective que l'Enseignement privé sous contrat est plus performant, plus sécurisant, plus protecteur sans qu'aucune statistique ne vienne l'infirmer ou l'affirmer...

L' UNSA Éducation revendique le droit à une scolarisation de qualité pour tous, notamment les jeunes en situation de handicap.

Elle revendique des démarches éducatives bienveillantes, valorisant les progrès, mesurant le chemin parcouru dans une approche d’évaluation positive et permettant la réussite de chacune et chacun.

Elle inscrit les différents temps éducatifs dans une logique d’Éducation tout au long de la vie, ne se résumant pas à la seule formation professionnelle, mais offrant les possibilités à tout âge de découvrir, d’apprendre, de s’épanouir, de s’émanciper.

L’UNSA Éducation s’oppose à tout système éducatif basé sur des déterminismes sociaux ou culturels ; elle refuse la marchandisation.

L’UNSA Éducation estime qu’une politique sociale au bénéfice des lycéens, étudiants, apprentis (hébergement, transports, bourses, aides à l’équipement technique…) du service public d’Éducation est nécessaire pour faciliter l’accès aux formations choisies, quels que soient l’éloignement et les ressources familiales ou personnelles.

C'est pourquoi, l'UNSA Éducation revendique la priorité nationale à l’Éducation et défend l'idée d'un service public de l’Éducation de grande qualité.

Celle-ci doit se traduire par un budget de l’État consacré à la hauteur des enjeux éducatifs et revendique que l’argent public soit réservé au seul enseignement public.

Retrouvez ici nos 25 exigences pour l'Éducation




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP