Accueil > SOCIÉTÉ > Libertés > Homosexualité, démocratie et ... Poutine

Homosexualité, démocratie et ... Poutine

Article publié le jeudi 29 août 2013
  • Version imprimable

Avec la publication d'une Loi à caractère homophobe et avec l'interdiction de tout rassemblement ou manifestation au moment des Jeux Olympiques de Sotchi, la Russie et son Président Vladimir Poutine s'entêtent dans une vision rétrograde de l'homosexualité et de la démocratie.

Sans leçon à donner, sans dogmatisme, mais avec conviction et humanisme, l'UNSA Éducation affirme son soutien aux personnes homosexuelles de nationalité russe qui veulent voir leurs droits reconnus.

La Loi qui vient d'être promulguer dans ce pays ne fait que renforcer les discriminations. On sait très bien que ce sont des causes de souffrance et violence à l'encontre des personnes homosexuelles. Nous ne pouvons nous taire et nous devons continuer à faire entendre notre voix pour contribuer à faire évoluer la situation dans ce pays. Pour autant, pour que ceci progresse, il faut également que le débat ait lieu au sein même de la société russe. Le fait d'empêcher le débat, l'expression des revendications, est un acte anti-démocratique et anti-progressiste qui bloque l'évolution de la société. Les mentalités bougent lentement. Si en France on écoute les porpos tenus majoriatirement dans les médias sur l'homosexualité il y a encore 30 ans, on retrouve les propos tenus par les anti-mariage pour tous actuellement.

C'est donc un combat de longue haleine qui doit s'engager pour voir les droits des personnes homosexuelles avancées en Russie, mais également dans bien d'autres pays où la criminalisation de l'homosexualité est encore présente.

Pour l'UNSA Éducation, s'exprimer sur ce sujet, c'est participer au combat pour l'égalité, pour la liberté et pour la laïcité.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP