Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Harcèlement dans les transports : la reconnaissance

Harcèlement dans les transports : la reconnaissance

Article publié le jeudi 11 février 2016
  • Version imprimable

Le 29 janvier dernier, le Sénat supprimait du projet de loi sur la sécurité dans les transports publics, un article prévoyant des mesures contre le harcèlement et les violences sexistes. (voir sur le site art. 2209).

Les réactions avaient été nombreuses et les pétitions pour sa réintroduction ont fini par payer. Le 10 février, une commission mixte, composée de députés et de sénateurs, chargée d’élaborer la version définitive du texte a tranché et a fini par réintroduire « l’article 14 » qui impose aux services de transports « de transmettre au défenseur des droits, mais aussi à l’Observatoire national des violences faites aux femmes ainsi qu’au Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, un bilan des atteintes à caractère sexiste commises dans les transports publics ».
La prévention des violences et des atteintes à caractère sexiste devient également un axe prioritaire pour les agents de sécurité interne de la SNCF et de la RATP, et plus uniquement un « élément de leur formation ».

Une prise en compte importante et une reconnaissance de plus sur le chemin de l’égalité femmes hommes.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP