Accueil > PERSONNELS > Forte tension au CNED : les agents très mobilisés

Forte tension au CNED : les agents très mobilisés

Article publié le dimanche 20 novembre 2016
  • Version imprimable

Près de 80% des agents mobilisés sur les sites du CNED à Poitiers le 23 novembre. C'est le signe d'un véritable malaise auquel il faut apporter des réponses rapidement. L'UNSA Éducation est présente auprès des agents et est intervenue auprès du ministère.

Un nouveau préavis est déposé pour le 1er décembre dans l'attente de réponses concrètes de la direction du CNED.

Il règne un grand désarroi dans cet établissement. L’absence de clarté dans la politique de ressources humaines et dans le pilotage stratégique de cet établissement ainsi qu’un dialogue social dégradé sont à la source de ces fortes tensions.

Un nouvel organigramme présenté en séance (sans concertation préalable) lors du comité technique de novembre vient complétement modifier l’organisation interne du CNED. Cette manière de procéder engendre d’énormes inquiétudes chez les personnels dont certains voient leur direction supprimée.
Le contrat d’Objectif et de Performance a été préparé lui aussi dans le plus grand secret et suscite dans ce contexte de vives inquiétudes sur les changements qui en découleront.
Les personnels ne comprennent pas les changements incessants et la disparition de certaines missions. Ils subissent une forte pression dans cette réorganisation. De plus, le CNED pourrait perdre 16 emplois au budget 2017. Ces choix accroissent la charge de travail et entrainent des plaintes des usagers.Les enseignants veulent également pouvoir assurer un suivi pédagogique des élèves et ne pas être de simples correcteurs de copie.
L’UNSA Éducation demande à ce qu’on rétablisse un véritable dialogue social et qu’on crée de la stabilité. Le CNED en a besoin afin de répondre aux enjeux qui avaient été définis dans le plan CNED 24/24 pour la période 2012-2015.

À présent il faut agir. Pour l’UNSA Éducation le CNED a un rôle important au sein de notre système éducatif ainsi que dans la formation tout au long de la vie. Le dialogue social doit être au cœur des échanges. Une stratégie et une organisation concertées et respectueuses des agents sont indispensables.
L’autonomie de cet établissement ne doit pas être une indépendance totale dans ses choix d’orientation stratégiques et budgétaires. Les missions de cet établissement relèvent du service public. C’est pourquoi l’UNSA Éducation a également interpelé le ministère sur cette situation.
L’UNSA Éducation sera présente aux côtés des personnels pour consolider les missions de cet opérateur public.

En PJ, la pétition intersyndicale à faire signer.

Documents joints




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP