Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Former à l’égalité filles-garçons, plus qu’une nécessité, un devoir (...)

Former à l’égalité filles-garçons, plus qu’une nécessité, un devoir !

Article publié le mercredi 22 février 2017
  • Version imprimable

L’UNSA Éducation le crie haut et fort depuis des mois et le Haut Conseil à l’égalité (HCE) le confirme aujourd’hui dans son dernier rapport, l’école ne garantit pas l’égalité des sexes.

En effet, si la mixité existe depuis les années soixante, l’école n’en reste pas moins inégalitaire.
Cours de récré et manuels scolaires sexistes, orientation sexuée selon les filières, enseignants imprégnés par les stéréotypes de genre sont autant d’éléments qui contribuent à maintenir cette situation.
Nous vous renvoyons vers notre article sur l’excellent ouvrage d’Isabelle Collet L’école apprend-elle l’égalité des sexes pour approfondir le sujet.

Un des leviers essentiels dans la déconstruction de ces stéréotypes passe par la nécessaire formation des personnels enseignants. (cf notre article Diffuser les études de genre, une nécessité !)

Car, enseigner l’égalité, cela s’apprend et en la matière malheureusement l’offre et la demande sont insatisfaisantes :

- la formation initiale est inégale selon les ESPE, insuffisante et optionnelle.
- 10 % des académies ne proposent aucune formation continue à l’égalité filles/garçons et elle représente moins de 1% des formations.
- l’absence de demande et l’annulation de stages par manque de participants constituent également un obstacle à la formation.

Les recommandations du HCE sont donc très claires :
- renforcer et généraliser la formation initiale filles/garçons (modules obligatoires et intégrer au concours).
- développer et garantir une offre de formation continue.
- élaborer un guide pratique de la formation filles/garçons.

Des propositions que l’UNSA Éducation approuve et salue mais qui nécessitent maintenant une mise en application rapide.
L’heure n’est plus aux constats mais bien à l’action.
L’UNSA Éducation dans ses 25 exigences fait une de ces priorités l’égalité filles/garçons :
Consultez-les.


Pour aller plus loin et déconstruire les stéréotypes de genre : - un webdoc et une récente plateforme.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP