Accueil > PRESSE > Communiqués > Enseignement supérieur et Recherche : la coupe de trop !

Enseignement supérieur et Recherche :
la coupe de trop !

Article publié le vendredi 21 novembre 2014
  • Version imprimable

L’Assemblée nationale, par un vote de dernière minute, vient de supprimer 136 millions d’euros de crédits, pourtant déjà insuffisants, pour l'Enseignement supérieur et la Recherche. 70 millions des suppressions portent sur le chapitre « enseignement et recherche universitaires ».

Après la tentative inaboutie de ponction du FIPHFP¹ ou les incertitudes sur les délégations de crédits et la paie des personnels en décembre prochain², ce nouveau mauvais coup confirme le désengagement de l’État, la dégradation des conditions d’accueil et de travail ainsi que l’impréparation stratégique de l’avenir.

Pour l’Enseignement supérieur et la Recherche, en matière budgétaire, c’est la coupe de trop. L’UNSA Éducation exige a minima le rétablissement des crédits supprimés ; elle demande la réorientation vers le budget de l’Enseignement supérieur et la Recherche du crédit impôt-recherche qui bénéficie à de grandes entreprises par simple effet d’aubaine.

Pour l’UNSA Éducation et ses syndicats nationaux, il faut sortir des bricolages budgétaires. Il y a urgence à définir, en y associant les acteurs concernés, un cadre stratégique, pluriannuel et sécurisé de financement du service public de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, priorité du quinquennat, qui doit inclure la question de l’emploi public.

Ce n'est malheureusement pas le cas aujourd'hui: les personnels de l'Enseignement supérieur et de la Recherche viennent malheureusement d'en avoir 136 millions de preuves.

Ivry-sur-Seine, le 21 novembre 2014

Laurent ESCURE
Secrétaire général de l’UNSA Éducation

Jean-Yves ROCCA
secrétaire général
d’A&I-UNSA
Stéphane LEYMARIE
secrétaire général
de Sup’Recherche-UNSA
Martine SAMAMA
secrétaire générale
d’UNSA ITRF.BI.O


¹ Voir le communiqué UNSA Éducation du 4/11/2014 : « Non à l’amendement André » http://bit.ly/1xUSwyE.

² Voir la lettre du 6/11/2014 envoyée par e Laurent Escure à la ministre et à la secrétaire d’État : http://bit.ly/10ASfVC.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP