Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Égalité : les images d’Épinal des manuels de CP

Égalité : les images d’Épinal des manuels de CP

Article publié le jeudi 8 octobre 2015
  • Version imprimable

Cela aurait pu devenir un marronnier comme tant d’autres en cette période que l’on peut encore considérer comme « de rentrée ».
Or,
la nouvelle étude du Centre Hubertine Auclert sur les manuels scolaires, en s’intéressant, cette année, aux manuels de CP, si elle confirme la tendance des autres études déjà menées les années précédentes, apporte une dimension supplémentaire : celle de l’âge où tout se construit et où les représentations qui s’impriment auront d’autant plus de mal à être déconstruites.

Toujours très étayées, les études du Centre Hubertine Auclert ont, avant de tirer des conclusions, passé au peigne fin 22 manuels de CP issus de 10 maisons d’édition.

Les conclusions sont imparables : les femmes sont inférieures en nombre et, plus grave encore, les personnages féminins et masculins sont fidèles à l’image d’Épinal que l’on voudrait combattre : les filles cantonnées aux activités calmes tandis que les garçons « occupent l’espace extérieur et pratiquent davantage d’activités sportives ». Les femmes sont des mères reléguées à l’espace domestique, les hommes (moins souvent représentés en pères) s’adonnent à des activités « traditionnellement masculines » telles que le jardinage ou le bricolage. Les femmes sont absentes des métiers scientifiques et dans le domaine de l’imaginaire elles sont « princesses ou sorcières » alors que les hommes sont des rois.

Quelques exemples qui ne sont désormais plus acceptables.

Pour y remédier le Centre Hubertine Auclert liste dix recommandations qui ont vocation à être prises en compte par les maisons d’édition qui disposent d’un an pour améliorer les manuels scolaires. En effet, suite aux nouveaux programmes de primaire parus en septembre 2015, de nouveaux manuels devraient paraître pour la rentrée prochaine.

Les études précédentes, portant sur d’autres niveaux avaient eu certaines répercussions sur les manuels. Espérons que celle-ci porte également ses fruits.
Éduquer à l’égalité dès le plus jeune âge est un devoir pour parvenir à construire une société plus égalitaire.

Lire  l'étude du Centre Hubertine Auclert ici.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP