Accueil > PRESSE > Communiqués > ESR : Boycott du CHSCT ministériel du 25 mai 2016

ESR : Boycott du CHSCT ministériel du 25 mai 2016

Article publié le mercredi 25 mai 2016
  • Version imprimable

Enseignement supérieur et Recherche

Boycott du CHSCT ministériel du 25 mai 2016

L’UNSA Éducation dénonce la position du Directeur de Cabinet, du Secrétariat d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, exprimée par un courrier en date du 07 avril 2016 aux représentants du personnel du CHSCT ministériel de l’ESR, concernant la possibilité de majoration du contingent de jours attribués pour les membres de CHSCT.

L’indication, dans ce courrier, d’absence de risque particulier dans nos établissements, nous apparait inconcevable, au vu des particularités des activités dans nos établissements, et notamment dans les laboratoires de recherche.

Il est impensable que l’État organise des regroupements d’établissements, et qu’il  refuse la mise en place des moyens nécessaires afin d’assurer la santé et la sécurité des personnels.

Cela reflète également une volonté de diminution du dialogue social.
Comment construire de manière transparente, négocier de manière positive et efficace si les moyens pour y parvenir, ne sont pas alloués.

L’UNSA Éducation demande la reconnaissance des risques particuliers dans nos établissements, et la dotation des moyens nécessaires prévus par la réglementation. (Arrêté du 27 octobre 2014).


Ivry-sur-Seine, le 25 mai 2016

Laurent ESCURE, Secrétaire général de l’UNSA Éducation
Jean-Marc BŒUF, Secrétaire général d’A&I-UNSA
Martine SAMAMA, Secrétaire générale d’UNSA ITRF.BI.O
Stéphane LEYMARIE, Secrétaire général de Sup’Recherche-UNSA Éducation




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP