Accueil > SOCIÉTÉ > Des extrémistes s’en prennent à l’École : nous les combattrons !

Des extrémistes s’en prennent à l’École : nous les combattrons !

Article publié le lundi 27 janvier 2014
  • Version imprimable

En appelant les parents à enlever leur enfant de l’École une journée par mois contre la théorie du genre, une mouvance d’extrême droite cherche encore à s’attaquer à l’École et à la lutte contre les préjugés et les discriminations.

Cherchant à faire croire que les programmes d’enseignement intègreraient une idéologie _ la théorie du genre _ qui dès l’École maternelle pourrait perturber leurs enfants, ils cherchent plutôt à alimenter les peurs (sous-entendant même qu’on va expliquer à leur fils qu’il est peut-être une fille et vice et versa). Aborder en classe, en fonction de l’âge, les questions du genre, de l’identité sexuelle, des stéréotypes n ‘est lié à aucune idéologie mais constitue bien une mission de l’École dans le cadre :
- de son action pour l’égalité femme/homme,
- de la lutte contre les discriminations,
- de l’éducation au respect et l’acceptation des différentes orientations sexuelles.

Comme dans le cadre de la « Manif pour tous », on retrouve vite dans cette mouvance les tenants d’une vision religieuse et créationniste qui sur la base d’une morale conservatrice refuse toute évolution de la société. Alimentant les fausses rumeurs, ils refusent en fait toute possibilité d’aborder l’homosexualité, la construction de l’identité sexuelle à l’École et la question de l’égalité femme/homme.

L’action JRE (Journée de Retrait de l’École) est également une attaque planifiée contre l’École et contre la pédagogie. Sur leur site on trouve des argumentaires, des méthodologies, un calendrier des actions en cours. On découvre également très rapidement qu’ils sont proches de mouvements d’extrême droite et qu’ils veulent le retour à un ministère de l’instruction publique. Pour eux, l’État ne doit pas s’occuper d’éducation.
Cette action s’inscrit dans la mouvance de ceux qui déjà refusaient les expérimentations liées à l’ABCD de l’Égalité et tractaient à la sortie des écoles s’en prenant parfois aux enseignants.

Pour l’UNSA Éducation, il ne faut pas laisser ces extrémistes propager des fausses informations et alimenter toutes les craintes. Ils attaquent l’École publique et laïque. Nous les combattrons.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP