Accueil > EUROPE et MONDE > Brèves d’actu > Des Enseignant(E)s de Qualité, une priorité pour l’Éducation

Des Enseignant(E)s de Qualité, une priorité pour l’Éducation

Article publié le vendredi 31 janvier 2014
  • Version imprimable

Une crise mondiale de l’apprentissage !
Le Rapport Mondial de Suivi (RMS) annuel de l’avancement des Objectifs du Millénaires en matière d’éducation pour Tous (OMD) publié par l’UNESCO (rapport complet ici) souligne que l’insuffisance des ressources nationales investies alliée à la baisse constante de l’aide au développement sont à l’origine de cette crise mondiale de l’apprentissage !
Entre 1999 et 2008, le pourcentage d’enfants non scolarisés a régulièrement baissé cependant, depuis le ralentissement de l’économie mondiale, ce pourcentage a stagné. S’il s’était maintenu, l’objectif de l’enseignement primaire universel à l’horizon 2015 aurait pu être atteint. Cette crise mondiale de l’apprentissage frappe plus durement les « défavorisés ».

1,6 million d’enseignants, formés, supplémentaires, sont toujours nécessaires !
Ce nombre est encore plus important lorsqu’il s’agit du premier cycle de l’enseignement secondaire. Comme le rappelle l’Internationale de l’Education (IE), la présence d’enseignants de qualité joue autant sur l’amélioration des résultats d’apprentissage pour les enfants à l’école que pour la réduction des taux d’enfants non scolarisés.
Aussi, sans attirer, former et retenir suffisamment d’enseignants de qualité, la crise de l’apprentissage durera pour de nombreuses générations et touchera les désavantagés beaucoup plus durement. Entre 1999 et 2008, seuls 2 % du budget mondial de l’aide à l’éducation ont été consacrés aux programmes de formation initiale et continue des enseignants (vidéo ici)

L’éducation change la vie !
Nous savons tous que l’éducation est un rempart contre la pauvreté, qu’elle multiplie les possibilités d’emploi, qu’elle offre à tous la chance de mener une vie saine. Elle favorise la prospérité économique et assoit la démocratie sur des bases plus solides, elle fait évoluer les attitudes pour que l’environnement soit mieux protégé ; elle renforce l’autonomie des femmes.

C’est dans ce sens que l’IE a lancé en octobre 2013, sa campagne mondiale « Uni(E)s pour une Éducation de Qualité », c’est en ce sens également que l’UNSA Éducation s’y est engagée sur un plan international.

Sur le territoire français, l’UNSA Éducation a soutenu et soutient la Refondation de l’Ecole de la République
L’UNSA Éducation s’est fortement impliquée dans la mise en place des ESPé, croit à la nécessité d’un socle commun de connaissances, de compétences et de culture et continue d’expliquer en quoi la «réforme des rythmes» pour les élèves est une des composantes de l’Éducation de Qualité pour Tous.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP