Accueil > ÉDUCATION > Éducation et territoires > Défis des politiques éducatives de territoire : mutualisation et échanges de (...)

Défis des politiques éducatives de territoire : mutualisation et échanges de pratiques

Article publié le mercredi 30 novembre 2016
  • Version imprimable

L’observatoire des Politiques Locales d’éducation et de la réussite éducative (PoLoc) a tenu en novembre ses journées annuelles de mutualisation et de formation sur le thème « Défis des politiques éducatives de territoire, franchir une nouvelle étape pour l’égalité et la réussite éducative ». A cette occasion, une présentation de l’enquête PEDT 2015 a été faite, un point d’étape, une analyse pour examiner l’existant, définir les défis et fragilités des plans et permettre à de nombreuses collectivités d’entrer dans une démarche d’évaluation pour améliorer et amender leur PEDT.

Le cadre réglementaire
Le projet éducatif territorial (PEDT) est mentionné à l'article L. 551-1 du Code de l'éducation. Il doit :
-Proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l'école,
-faire converger les contributions de chacun des acteurs du territoire au service de la complémentarité et de la continuité entre le temps scolaire et le temps périscolaire, dans l'intérêt de l'enfant.
-Favoriser l'élaboration d'une offre nouvelle d'activités périscolaires, voire extrascolaires, ou permettre une meilleure mise en cohérence de l'offre existante, dans l'intérêt de l'enfant. Le PEDT s’inscrit dans une démarche partenariale avec les services de l'État et les acteurs éducatifs locaux. Les services de l'État s'assurent que l'organisation retenue pour l'accueil des enfants permet de garantir leur sécurité, la qualité éducative des activités et leur cohérence avec les objectifs poursuivis par le service public de l'éducation. Le PEDT est un instrument souple et adaptable à toutes les réalités locales.

Le contexte actuel
Après une période expérimentale, les PEDT sont généralisés à la rentrée 2015 à l’ensemble du territoire, dans la logique de la réforme des rythmes scolaires. On constate déjà des évolutions depuis la première année, des expérimentations d’association du collège ou de la petite enfance. Si le PEDT veut réussir à être un projet éducatif global, la réflexion des acteurs locaux doit se référer à la règle des 4C : Co-éducation, Coopération, Cohérence, Complémentarité.


Les défis et fragilités des PEDT
Après la mise en place et l’organisation, le temps est venu de travailler sur les objectifs et les contenus, pour viser la réussite éducative vers plus d’Égalité, d’Équité. Des points de fragilités sont mis à jour dans l’enquête :
• Participation, concertation, co-construction: dépasser l’information
• La place des enfants et des jeunes
• La place des parents
• Le périscolaire: un temps éducatif à part entière.
L’équipe du PoLoc accompagne des territoires sur les pratiques d’évaluation de leur PEDT ( Clermont Ferrand, Haute Savoie, Landes, Ariège, …) afin d’enclencher des dynamiques de progression et de développement des politiques locales éducatives. C’est une démarche participative et formative qui est proposée afin de réinterroger les pratiques professionnelles des différents métiers de l’éducation, et de monter en compétences de tous les adultes intervenant auprès des enfants en formation partagées.
Pour en savoir plus : le rapport complet sur observatoire-reussite-educative.fr enquête PEDT 2015

Dans son manifeste Oxygéne(s), notre fédération UNSA Éducation affirme : « L’Éducation est co-éducation, elle est une démarche globale, partagée et complémentaire, l’éducation scolaire nécessite l’implication de tous les acteurs éducatifs. » La démarche du PoLoc nous intéresse car elle contribue sur le temps long à accompagner les acteurs éducatifs dans les territoires par de l’observation de terrain, des entretiens puis des analyses partagées pour construire des perspectives d’évolution. La co-éducation se construit dans la concertation, la coordination des actions et surtout ne peut exister sans la rencontre entre professionnels et élus. Si beaucoup reste à faire, signalons que de nombreuses collectivités sont dans l’action et la réflexion.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP