Accueil > PRESSE > Dans les médias > Carte scolaire : l’UNSA Éducation parle d’incompréhension

Carte scolaire : l’UNSA Éducation parle d’incompréhension

Article publié le lundi 28 avril 2014
  • Version imprimable

Le syndicat d’enseignants conteste les propositions de l’inspecteur d’académie sur la prochaine carte scolaire de l’Indre. Les RPI sont au cœur des débats.

Le syndicat Unsa-Éducation n'a pas apprécié la totalité des propositions de Jacques Caillaut, inspecteur académique de l'Indre, au sujet de la carte scolaire dessinée pour la rentrée 2014. S'il en savoure une partie – « C'est la première carte scolaire que nous réalisons sans solde négatif depuis longtemps » –, le syndicat conteste, en revanche, la division par deux du nombre de jours de décharges des coordinateurs de regroupements pédagogiques intercommunaux (RPI). Jacques Caillaut a expliqué avoir pris cette décision afin de se mettre en accord « avec les directives du ministre. Nous étions les seuls, en France, à avoir ce type de postes. On ne les supprime pas, on en diminue les moyens. C'est une décision que j'assume, car elle me permet d'avoir des moyens qui vont sauver d'autres postes ».(...)

Lire l'article du 9 avril dans La Nouvelle République




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP