Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Politiques publiques > Budget : les orientations sans surprise du « Triennal 2015-2017 (...)

Budget : les orientations sans surprise du « Triennal 2015-2017 »

Article publié le jeudi 10 juillet 2014
  • Version imprimable

Lors du débat d'orientation budgétaire triennal (qui précèdera l'examen et le vote du budget annuel 2015 à l'automne prochain), le secrétaire d'État a confirmé les orientations visant à maîtriser la masse salariale, notamment le maintien du gel du point d'indice. En revanche, la priorité à l'Éducation est réaffirmée (+9421 emplois prévus au budget 2015).

Devant l'Assemblée nationale le 9 juillet 2014, à l'occasion du débat d'orientation budgétaire sur le «triennal 2015-2017» (cadre budgétaire pour les trois années à venir), le secrétaire d'État au Budget, Christian Eckert a confirmé les orientations antérieurement dessinées lors de son discours d'investiture par le Premier ministre Manuel Valls:

«Les effectifs seront stabilisés globalement, comme prévu, sur l’ensemble de la législature, le gel du point d’indice de la Fonction publique sera maintenu, et l’enveloppe de mesures catégorielles à nouveau réduite, après une première baisse de 50 % en 2013».

L'UNSA continuera pour sa part à porter les revendications des personnels, valeur du point comprise, à l'occasion du cycle de négociations qui doit s'ouvrir à l'automne 2014, avec la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu, sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations (négociations «PPCR»).

Emplois publics : toujours la priorité à l'éducation

La stabilisation des effectifs évoquée lors du débat d'orientation triennal est une stabilisation globale, mais pas uniforme. Elle se traduit par des suppressions pour certains ministères (la Défense et les FInances sont les plus touchés avec respectivement environ 7500 et 2500 suppressions), une quasi-stabilité pour d'autres (Culture et Communication; Droits des femmes, Ville, Jeunesse et Sports), des gains pour d'autres et, notamment, avec 9421 emplois supplémentaires prévus en 2015, la priorité affirmée à l'Éducation (Éducation nationale; Enseignement supérieur et Recherche).




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP